Comment tirer parti des algorithmes sur vos réseaux sociaux ?

Peu importe votre cible, votre secteur d’activité ou la taille de votre entreprise, une stratégie de communication mise en place sur les réseaux sociaux est aujourd’hui devenue incontournable pour le développement de votre notoriété !

Facebook, Instagram, LinkedIn… En 2018, 59% des internautes français utilisent les réseaux sociaux, d’après une étude réalisée par l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes). Il est important d’y être présent afin de construire une relation avec vos prospects et clients.

Comment se démarquer au milieu de vos concurrents ?

Il faut tout d’abord commencer par comprendre comment cela fonctionne et pour ça, il faut aller creuser du côté de nos chers amis les algorithmes ! 

Qu’est-ce qu’un algorithme ?
Les algorithmes des réseaux sociaux sont basés sur l’intelligence artificielle et fonctionnent sur le même principe que celui de Google. En effet, lorsqu’un internaute fait une recherche sur Google, le leader des moteurs de recherche analyse les contenus, les mots-clés, les balises, les hyperliens, etc. des sites indexés pour déterminer les pages qui lui conviendront. Il les positionne alors dans la page de résultats de recherche en commençant par la page la plus pertinente.

Pour vos publications sur les réseaux sociaux, c’est la même logique ! Les algorithmes procèdent à une multitude de calculs basés sur la pertinence, les recommandations, le flux social, … et mettront en avant (ou non) votre contenu.

Comment tirer parti des algorithmes des réseaux sociaux ?

Sur Facebook : privilégiez l’interaction !

L’algorithme de Facebook a un faible pour l’interaction et apprécie que les contenus soient partagés et partageables. Après avoir vérifié la qualité et le caractère inédit de la publication, Facebook diffuse celle-ci auprès de seulement 1% de votre communauté.

Elle est ensuite jugée selon les réactions des internautes :
• Reçoit-elle des likes, des commentaires ou des partages ?
• Génère-t-elle des retours négatifs, des signalements, des pages masquées ?

Plus les réactions sont positives, plus Facebook diffusera votre publication !

Vos publications doivent donc inciter au partage et à l’interaction. Privilégiez les vidéos qui sont des contenus tendances et attractifs qui plaisent particulièrement aux utilisateurs de ce réseau social. Poussez votre communauté à interagir, à aimer ou commenter en posant des questions. Mais attention, évitez le « clickbait », qui consiste à leur demander directement d’aimer ou de partager votre publication, pratique qui peut être punie par l’algorithme.

Sur Instagram : la régularité et la qualité avant tout !

Les algorithmes d’Instagram évaluent la qualité de vos contenus, la régularité de vos publications et l’engagement de votre communauté. Si la publication est récente, qu’elle correspond aux attentes de vos abonnés et qu’elle met peu de temps à générer de l’interaction, elle sera rapidement mise en avant par Instagram sur le fil d’actualité.
Publier deux à trois fois par semaine des photos de qualité peuvent favoriser une diffusion optimale de vos contenus.

Instagram encourage également les comptes qui ont une activité assidue sur les posts d’autres comptes : soyez donc actif en commentant et/ou likant les contenus des autres utilisateurs !

Enfin, pour charmer l’algorithme, n’oubliez pas de profiter des hahstags pour apparaître dans la rubrique « Explorer ». En effet, celle-ci permet à l’utilisateur d’effectuer une recherche à l’aide de hashtags. Instagram propose alors une série de hashtags à thématique proche de la recherche effectuée pour inciter à aller découvrir plus de profils et de comptes. Apparaître dans cette page grâce aux hashtags que vous aurez rattaché à votre contenu vous offrira donc plus de visibilité et d’interactions.

Sur LinkedIn : faites marcher votre réseau !

Les algorithmes de LinkedIn fonctionnent beaucoup comme ceux de Facebook. Après avoir vérifié la qualité du contenu, ils diffusent la publication à un nombre restreint de vos relations puis, en fonction de l’importance et de la rapidité des interactions, il décidera si la publication peut être diffusée aux autres utilisateurs.

Pour que votre contenu reçoive rapidement des interactions positives, il est important de soigner votre réseau. En effet, sur LinkedIn, tout est avant tout question de réseautage ! Ajoutez donc des relations ayant un lien avec votre secteur d’activité pour favoriser les réactions sur vos posts.

Enfin, le réseau social propose un outil spécifique pour héberger vos vidéos et images. Privilégiez-le plutôt que d’utiliser des liens externes qui ne sont pas forcément appréciés par les algorithmes.


Une stratégie sur les réseaux sociaux n’est pas quelque chose qui s’improvise et procéder à une analyse des pratiques à favoriser est primordiale pour que vos publications fonctionnent et participent à l’atteinte de vos objectifs ! Cela passera par la compréhension des algorithmes et l’adaptation à leur évolution.

OCTAVE peut vous accompagner dans la gestion et l’animation de vos réseaux sociaux ainsi que dans l’élaboration d’une stratégie social media ! N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations !

Comment personnaliser vos campagnes emailing ?

L’emailing est devenu un outil de communication incontournable ces dernières années. Comment et pourquoi l’utiliser ? Quelles sont les pratiques qui assureront son efficacité ? OCTAVE vous donne les clés pour réussir votre campagne d’emailing.

L’emailing est un moyen de communication digitale consistant à l’envoi d’un email à une liste d’abonnés.

Ses objectifs principaux sont :

  • la prospection,
  • l’acquisition de nouveaux clients,
  • la fidélisation de vos clients actuels,
  • l’augmentation de votre notoriété,
  • l’incitation à l’acte d’achat de vos produits et/ou services.

D’après une étude réalisée par Marketing Sherpa en 2013, 72% des consommateurs préfèrent recevoir du contenu promotionnel par email. Cependant, l’envoi d’un email ne suffit pas pour convertir un prospect en client. L’emailing doit être réfléchi et construit en fonction de votre cible. Pour vous distinguer des nombreux emails reçus chaque jour par vos prospects, privilégiez la personnalisation et la pertinence. Les emailings personnalisés ont 26% de chances supplémentaires d’être ouverts par rapport aux emailings classiques (étude menée par Campaign Monitor).

En quoi consiste cette personnalisation ?

La personnalisation de votre emailing est une réelle opportunité de créer un lien spécial avec chacun de vos clients et de retenir leur attention. Elle permet d’adapter votre communication de façon à apporter à votre cible un sentiment d’exclusivité et de proximité. Le destinataire se sent alors privilégié et devient de ce fait plus susceptible de consommer les produits et services proposés.

Instaurer un climat d’intimité

Faciles d’accès, les premières données qui vous aideront à personnaliser votre emailing sont le prénom, le nom et la civilité de votre client. Cela vous permettra de créer un premier contact réussi avec votre cible. Pensez également à personnaliser votre approche en précisant votre nom et votre fonction et non pas uniquement le nom de votre société. De cette façon, l’internaute aura réellement l’impression d’entamer une conversation avec une personne physique et non pas avec un ordinateur.

Le contenu du message peut aussi être personnalisé. Pour cela, vous pouvez utiliser les données personnelles que vous avez récoltées auprès de vos clients (tout en respectant la réglementation RGPD) tels que les historiques d’achat ou les comportements liés aux précédents mails.

Pousser l’internaute à l’action

Le premier but de l’emailing est d’inciter l’internaute à l’action : se rendre sur votre site, valider un panier, prendre contact.

Pour commencer, travaillez l’objet de votre email. Celui-ci doit être attractif et doit retenir son attention : l’internaute doit comprendre de qui vient cet email et ce qu’il contient. Ensuite, dans le cœur de l’email, privilégiez les phrases courtes et impactantes. Utilisez des boutons pour pousser l’internaute à l’action. Enfin, proposez un contenu utile : vous pouvez, par exemple, lui offrir un code promo, le pousser à participer à un concours ou lui proposer des produits en rapport avec ses précédents achats.

Segmenter vos emails

Pour pousser la personnalisation de vos emailings au maximum, segmentez vos listes d’abonnés. En fonction du message que vous souhaitez faire passer, ciblez les abonnés les plus susceptibles d’effectuer l’action que vous attendez.

La segmentation peut se faire selon différents critères : le ciblage géographique, l’âge, le sexe, les intérêts et loisirs, les habitudes de consommation, …

Par exemple, vous ouvrez une agence à Lyon, envoyez votre emailing à des abonnés habitant dans le même périmètre géographique ! Vous souhaitez booster les ventes d’un appareil de musculation ? Établissez une liste d’abonnés intéressés par ce domaine.

Vous souhaitez envoyer un emailing personnalisé ?

Faites appel à OCTAVE. Nous pouvons vous accompagner dans la création et la gestion de vos campagnes d’emailings et de newsletters !

Comment choisir la couleur de votre logo ?

Vous créez votre entreprise ? Vous vous demandez quelle serait la couleur idéale pour votre logo ?

Le choix des couleurs pour le logo de son entreprise est une étape importante à ne pas négliger ! Votre logo est la première chose que l’on voit de vous. Il est l’élément de base de votre identité visuelle, il doit véhiculer votre identité et vos valeurs.

La psychologie de couleurs

La couleur est la composante visuelle que l’on assimile le mieux et dont on se souvient le plus, avant même votre nom. Il est donc déterminant de choisir avec pertinence la ou les couleurs de votre future identité visuelle.

Tant au niveau conscient qu’inconscient, chaque couleur est porteuse d’un sens et d’une symbolique forte. Exploitez au mieux la puissance de la psychologie des couleurs pour véhiculer une idée ou une émotion cohérente avec votre identité. Choisissez une couleur qui transmet vos valeurs, plutôt qu’une couleur choisie uniquement pour son esthétisme.

Analysons ensemble quelques logos :

Red Bull propose des boissons énergisantes à base de taurine. Son logo représente deux taureaux rouges s’opposant devant un halo jaune, le tout surmontant le nom de la marque dans une police imposante. Ici, Red Bull montre un bon exemple d’application de la psychologie des couleurs en s’appuyant sur des couleurs chaudes symbolisant d’une part le soleil et l’énergie et d’autre part l’audace et la puissance, des qualificatifs cohérents avec leur identité et les produits vendus.

La marque Milka, productrice de chocolat, mise, quant-à-elle, sur une police blanche apposée sur un rectangle violet. L’objectif est d’une part de rappeler par la forme et la consistance, fluide et onctueuse, et, par l’utilisation du blanc, le lait, caractéristiques importantes de leurs produits. D’autre part, l’utilisation du violet dans sa teinte mauve rappelle la douceur de l’enfance, la tendresse et les sensations gustatives d’un chocolat sur la langue. Milka joue, avec son choix de couleur, sur l’émotion et fait appel aux souvenirs inconscients.

Vous n’arrivez pas à choisir la couleur qui définira le mieux votre activité et vous ressemblera le plus ? Confiez la réalisation de votre identité visuelle à des professionnels ! OCTAVE vous accompagne dans la réalisation ou l’évolution de votre logotype et dans la formalisation de votre charte graphique.

Un changement de logo réussi !

En ce début d’année, Kiloutou dévoile son nouveau logo.

A l’origine de ce changement, il y a une volonté de la part de Kiloutou de réaffirmer sa place de spécialiste de la location pour les clients professionnels.

Il s’agit donc d’un bon exemple de changement de logo dans le cadre d’un repositionnement de marque.

En effet, contrairement aux idées reçues, les changements de logos ou d’identité visuelle ne sont pas juste motivés par des raisons esthétiques. Même si l’esthétisme a forcément de l’importance dans ce genre de décision.

Quelles sont donc les raisons qui poussent les marques ou les entreprises à changer de logo ou d’identité visuelle?

I ) La modernité

Certains logos sont liés aux tendances de l’époque dans laquelle ils ont été crées, et ils doivent donc logiquement être revus lorsque la tendance en question est passée. Il n’est pas rare d’ailleurs que de grandes marques aient fait évoluer leur logo plusieurs fois depuis leur création.

II ) Montrer un changement d’orientation

Qu’il s’agisse d’illustrer un changement des valeurs mises en avant par la marque ou l’entreprise, un changement de cible, de produit ou d’offres. L’ancien logo ne sera alors plus forcément en adéquation avec ces différentes modifications et devra donc être adaptée.

III) Mettre en avant un événement particulier

Que ce soit les grands événements de l’année : Noël, le jour de l’An, la Saint-Valentin…ou ceux de la société : anniversaires, fusion, partenariat…tous ces événements peuvent être mis en avant grâce à l’utilisation d’un logo temporaire spécialement adapté pour ces différentes occasions… Google en est l’exemple le plus frappant.

google-doodle

 

Dans le cas de Kiloutou, le changement semble réussi puisque l’on passe effectivement d’un logo à caractère “grand public” à un logo plus “professionnel” tout en gardant l’aspect convivial de leur identité visuelle d’origine.

Pour en savoir plus sur ce changement réussi : http://www.constructioncayola.com/batiment/article/2016/01/18/103617/kiloutou-devoile-son-nouveau-logo.php

kiloutou
Avant

 

kiloutou
après

 

 

Le multi écran n’est pas incompatible avec les spots publicitaires

Alors que l’usage multi-écran continue d’augmenter, voilà une nouvelle qui devrait rassurer les annonceurs: cette pratique ne diminue pas le souvenir publicitaire des spots télévisés, selon les résultats d’une étude de Thinkbox, syndicat de la publicité TV au Royaume-Uni. L’enquête enseigne également que ce sont les jeunes britanniques qui parlent le plus des spots durant la publicité (16% chez les moins de 35 ans) et rappelle que le salon joue encore un rôle central dans la consommation de télévision à domicile.