Réussir sa communication de rentrée !

La rentrée de septembre est la seconde plus grosse période de consommation après Noël et les fêtes de fin d’année. Les entreprises font face à un important flux de clients, revenant de leurs vacances d’été, prêts à essayer de nouvelles choses et adopter de nouvelles habitudes.

C’est un moment idéal pour communiquer sur votre activité et débuter une réelle « opération séduction » !

Quelles sont les clés pour assurer la réussite de votre communication de rentrée ?

Assurez-vous d’être visible

Avant d’entamer de nouvelles actions de communication, il faut d’abord s’assurer que vos moyens actuels sont suffisamment pertinents pour assurer votre visibilité auprès de votre cible.

Profitez de la période plus calme de l’été pour faire un état des lieux des outils dont vous disposez déjà. Votre site internet est-il à jour ? Avez-vous encore de cartes de visite ? Où en sont vos publications sur les réseaux sociaux ? Les mois de juillet et d’août vous serviront à actualiser vos supports de communication. De cette manière, lorsque vous communiquerez en septembre, vos prospects seront renvoyés vers des moyens de communication efficaces et performants !

Remerciez votre clientèle actuelle

La rentrée est un moment idéal pour remercier vos clients actuels. La fidélisation de votre clientèle est indispensable pour assurer la pérennité de votre activité. Ceux-ci se sentiront exclusifs et auront le sentiment d’être mis en avant.

Vous pouvez préparer un emailing spécifique qui les informera d’une offre spéciale pour les remercier de leur fidélité et qu’ils pourront utiliser tout le mois de septembre.

Si vous n’avez pas de programme de fidélité, n’hésitez pas à en mettre un en place pour la rentrée.

Mettez en avant vos promotions

Après la fidélisation de vos clients, votre prochain objectif est de conquérir de nouveaux prospects !

Les promotions du mois de septembre ont du succès et beaucoup d’entreprises les utilisent. Pour communiquer sur vos nouvelles offres, pensez aux supports prints : flyers publicitaires, affiches ou même roll-up à utiliser directement en magasin ! Ne laissez pas le digital de côté et n’oubliez pas de communiquer de façon intensive sur vos réseaux sociaux. Vos opérations spéciales rentrée doivent aussi se trouver sur vos différentes pages Facebook, Instagram, etc. Vous pouvez même y lancer un jeu-concours pour votre communauté.

Annoncez une nouveauté

Pour finir, vous pouvez utiliser la période de rentrée pour annoncer une nouveauté sur votre activité : nouveau produit ou service, nouvelle collaboration, rénovation des locaux, etc. Il est important de montrer à votre clientèle que votre entreprise est dynamique et sait se renouveler.

Pour annoncer ce changement, vous pouvez organiser un événement spécifique qui créera un réel buzz autour de votre nouveauté. Cet événement réunira clients et prospects : il permettra de fidéliser vos clients mais aussi d’en séduire de nouveaux.

La rentrée scolaire est une période à ne pas manquer pour votre communication ! Fidélisation, développement de votre notoriété, nouvelle image, vos différents objectifs peuvent être atteints grâce aux bons outils.

Vous souhaitez mettre au point une stratégie pour communiquer à partir de septembre ? Faites appel à OCTAVE !

Achetez responsable !

L’étude «Because it Matters», réalisée dans 20 pays par Havas PR, révèle que la consommation responsable dépasse le simple phénomène de mode. Cette année, 34% des consommateurs déclarent en effet avoir acheté une marque pour sa responsabilité sociale ou environnementale. Et cette tendance va aller en s’accentuant: ils sont 67% à souhaiter acheter responsable dans les douze prochains mois. Et contrairement aux idées reçues, ce sont les consommateurs indiens, chinois et brésiliens qui affichent les aspirations les plus fortes.

Pensez donc responsable ! Vos clients vous le rendront et la planète aussi…

15% des Français consomment des livres numériques

Avec 1,1% du chiffre d’affaires de l’édition grand public (3% en Europe), le livre numérique reste un petit poucet en France, mais il bouscule les pratiques des lecteurs et des éditeurs. Depuis 2012, le nombre d’e-lecteurs est passé de 5% à 15% de la population française, et le marché se consolide, selon le 4e Baromètre des usages du livre numérique. L’e-lecteur est un grand lecteur, bien connecté, plutôt jeune, masculin et diplômé, selon le baromètre de la Société française des intérêts des auteurs de l’écrit, du Syndicat national de l’édition et de la Société des gens de lettres, qui révèle également que 73% des lecteurs d’e-books ont acquis une partie de leurs livres gratuitement (domaine public).

25,6 millions d’internautes quotidiens en janvier 2014

25,6 millions de personnes se sont connectées chaque jour à Internet en janvier 2014 et y ont passé 1h50 en moyenne, relève Médiamétrie. Du lundi au vendredi, les internautes favorisent les sites liés à l’emploi, aux actualités financières ou encore aux services publics. Près de 2 millions
d’internautes en moyenne visitent ainsi chaque jour de semaine les sites d’emploi et carrière, soit 54% de plus que le week-end. Pendant les congés de fin de semaine, les Français préfèrent les sites liés aux divertissements, à la gastronomie et au shopping: photographie (+13% par
rapport à la semaine), musique (+12%), hébergement Web (+12%), gastronomie (+12%) et guides d’achat (+11%). Le classement Médiametrie Net Ratings des sites les plus visités est stable: Google, Facebook et You Tube sont en tête.

Lemonde.fr site d’actualité préféré des français

Lemonde.fr est le site d’actualité préféré des Français, selon le classement Net Observer de l’institut Harris Interactive. Le site du Monde a recueilli 10,5% des votes, devant 20minutes.fr (8,6% des votes) et Google Actualités (7,4%). Par rapport au dernier classement, datant de 2012, le site de BFM TV a progressé de 1,2 point et gagné trois places. Il talonne désormais de très près Lefigaro.fr, à la cinquième place. Ouest-France.fr a fait son entrée dans le Top 10, avec 2,9% des votes. En tête du classement des sites Internet préférés des Français, toutes catégories condondues: Facebook, avec 66,9% des votes, suivi loin derrière par You Tube (10,1%) et Twitter (4,3%). Enfin, pour visionner des vidéos, You Tube (69,2%) est préféré à Allocine.fr et Dailymotion (3,3% des voix chacun).

Les français et les écrans

Chaque foyer français comptait l’an dernier 6,5 écrans en moyenne, qui sont utilisés les uns après les autres ou simultanément, selon une étude de Médiamétrie. En novembre 2013, les Français étaient à 82% connectés à l’Internet fixe et/ou mobile. Parmi eux, 2,8% ne consultaient Internet que depuis un terminal mobile, 45,3% seulement depuis un terminal fixe et la majorité (51,9%) se connectent indifféremment depuis le fixe comme le mobile. Avec une progression de 105% en un an, la tablette s’invite de plus en plus dans les foyers, qui sont aujourd’hui 8 millions à surfer sur cet écran. L’apparition de tablettes low-cost sur le marché n’est sans doute pas
étrangère à cette progression, souligne Médiamétrie.

Communiquer sur ces support devient donc un priorité pour toucher au mieux votre cible.

La consommation en ligne : l’achat de médicaments

Un an après l’autorisation de la vente en ligne de médicaments via des sites agréés de pharmacies, 30% des Français se disent prêts à se procurer des médicaments par ce biais contre 13% en 2012, selon un sondage Ifop pour le groupement de pharmaciens PHR (11% des officines en France). Cependant, l’achat en ligne reste très marginal, puisque seuls 4% des sondés ont déjà tenté l’expérience. 57% des Français déplorent ne pas avoir suffisamment confiance pour franchir le pas, la vente de contrefaçons sur Internet ayant attisé leur méfiance. A noter que pour 38% d’entre eux, l’absence de conseil du pharmacien constitue l’un des principaux freins.
Le web reste donc encore fragile en ce qui concerne ce type de produits. Si vous devez toucher une cible de ce type, privilégiez plutôt les supports plus traditionnels.

Facebook va afficher les sujets les plus populaires

Le réseau social américain Facebook lance un nouveau service signalant aux utilisateurs les sujets de discussion les plus populaires sur le site, sur
le modèle des tendances (ou «trending topics») déjà proposées par son concurrent Twitter. Une liste de sujets dont la popularité a récemment bondi
apparaîtra en haut de la colonne située à droite du fil d’actualité. Ces tendances seront personnalisées en fonction des centres d’intérêt de l’utilisateur et chaque sujet sera accompagné d’une brève description. Facebook est en train de mettre le nouveau service en place dans une sélection de pays et fait des tests sur son utilisation par les utilisateurs mobiles.

Les centres commerciaux de moins en moins fréquentés

Les performances commerciales des centres commerciaux en France affichent de nouveau un recul en 2013, du fait de la crise, annonce le Conseil national des centres commerciaux (CNCC). Selon un premier bilan (les chiffres de décembre ne sont pas encore totalement arrêtés), la fréquentation s’est inscrite en repli de 1,7% sur l’année 2013, tandis que les chiffres d’affaires ont baissé de 1,6%. Le CNCC indique que «ce recul de l’activité est constant depuis 2011», mais souligne que «le commerce et la consommation en France sont tout de même descendus beaucoup moins bas que certains de nos voisins européens, et nos modèles demeurent solides et résistants». Cette tendance peut aussi s’expliquer par le fait que de nombreux consommateurs utilisent Internet pour effectuer leurs achats et fréquentent donc de moins en moins les centres commerciaux.